LE MARQUIS

C’est un jeune couple qui a repris cette adresse, anciennement bistrot périgourdin. Le Marquis propose maintenant une cuisine classique française maison. Le décor a totalement été refait : vous entrez dans une salle aux murs gris/taupe et aux tables dressées : nappes blanches, belles serviettes, l’endroit est élégant avec un je-ne-sais-quoi de vieillot. La carte, renouvelée toutes les semaines, est essentiellement composée de produits frais. Non seulement vous dégusterez de bons petits plats de saison, mais vous n’aurez aucun risque de vous lasser.

Ce jour-là le menu déjeuner nous proposait en entrée un millefeuille de tomates au bleu, des rillettes de saumon ou une salade d’œuf poché à la crème de chorizo. Côté plats : paupiette de poisson à la tomate, pièce de bœuf aux échalotes et aiguillettes de canard gratin de courgettes.

Je délaisse les entrées du menu et opte pour l’œuf cocotte aux cèpes, proposé à la carte. Une jolie cocotte arrive, je la soulève, elle fume et une délicieuse odeur de cèpes s’échappe. Cette entrée est très généreuse : 2 œufs reposent au fond et sont recouverts d’une poêlée de cèpes ultra fondants à cœur, fermes autour. Hélas mes jaunes d’oeufs sont cuits, dommage pour des oeufs cocotte ! Ce sera ma seule critique ce midi-là.

Mon invitée goûte les rillettes de saumon, présentées en cercle avec des petits toasts : entrée fraîche, parfumée à la ciboulette. Parfait pour commencer le repas.

Puis c’est l’heure de la paupiette de poisson : du lieu noir emprisonne une ratatouille maison et repose sur une tombée de cèpes, chouette encore des cèpes, j’adore ça. Le poisson est parfaitement cuit et je ne trouverai aucune arête. En face de moi mon amie se régale des aiguillettes de canard, 4 belles tranches rosées sont servies avec un gratin de courgettes coupées finement et riches en goût.

Le jeune couple propose à sa clientèle une belle carte des vins, composée de 70 références à des prix tout doux qui démarrent à 13 €. On pourra même vous conseiller car les vins ont été goûtés et approuvés par les maîtres des lieux. Le pinot noir d’Alsace que je déguste ce midi-là est parfait avec mes cèpes et mon poisson.

En dessert nous commandons le croustillant aux prunes et le fondant au chocolat. Le croustillant tout chaud, réalisé avec des feuilles de brick, cache des prunes et des mirabelles fondantes et le gâteau au chocolat tient plus de la ganache : c’est du concentré de chocolat, presque crémeux, idéal avec un petit café.

Voilà une nouvelle adresse qui mérite d’être connue, certains habitués y ont déjà élu domicile, on les comprend. On apprécie le calme de la petite rue Beccaria, loin de l’agitation de la gare de Lyon.

Le Marquis. 3 rue Beccaria. 75012. Ouvert du mardi au samedi. Tél : 01 43 41 56 77.

Publicités

4 réflexions sur “LE MARQUIS

  1. A mon avis, le « côté vieillot », vient sûrement du carrelage qui donne en plus un aspect froid au décor …mais l’important c’est ce qu’il y a dans l’assiette …et ça a l’air fameux. Merci pour l’adresse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s