GUSTO

Tout nouveau restaurant ouvert début 2011, Gusto est tenu par trois Italiens, 100 % Romains. Les beaux yeux et l’accent charmant de Giulio nous accueillent.

Chez Gusto c’est chaleureux. Lumières tamisées, nappes rouges, pierres apparentes aux murs. Les cuisines sont ouvertes sur la salle et pendant que Giulio finit la mise en place et allume les bougies, une douce odeur provient des fourneaux : le chef prépare son pain lui-même.

Avec un petit bellini à la pêche en guise d’apéritif, nous dégustons de jolies mises en bouche : pain et mortadelle, jambon fumé roulé avec de la ricotta. C’est frais, léger. Une bonne entrée en matière.

Pendant que je découvre la carte, le beau Giulio vient nous parler de la cuisine de Gusto. Fritures, pâtes, pizzas : voici une sélection de mets régionaux du centre Italie et l’huile d’olive vient directement de la petite entreprise du papa de jeune homme, située sur les collines non loin de Rome.

Antipasti, paste, secondi. En Italie on mange les pâtes en entrée mais comment faire ? Il nous faut aussi goûter les pizzas maison, la viande etc. On tranche : ce sera calamars et la fameuse friture du chef en entrée.

Les calamars sont servis dans un petit plat, entourés d’une crème parfumée au basilic. Ils fondent dans la bouche et ne sont pas trop durs comme c’est souvent le cas. Un assortiment de beignets arrive : pommes de terre, aubergines, oignons. La pâte, maison, est fine et pas gorgée d’huile. Notre préféré ? Assurément le beignet au champignon. Antipasti de 7 € à 12 €.

Nous faisons une entorse au règlement et commandons des pâtes en guise de plat. Risotto a la crema di scampi (langoustines) fait minute et veau à la saltimbocca pour moi, un de mes péchés mignons italiens. Le veau est recouvert d’une fine tranche de jambon de Norcia et bien sûr pas de saltimbocca sans feuilles de sauge qui parfument la viande. Un délice ! Quelques légumes grillés accompagnent ma viande : courgettes, aubergines… Le risotto est parfait : l’amidon du riz spécial a libéré sa crème et il est tout orange : cela est dû à la crème de langoustines.

Autres plats à la carte : linguine vongole, penne a la norma, pâtes fraîches avec gorgonzola, courgettes et jambon cru, bœuf au vinaigre balsamique avec roquette. Comptez de 11 € à 22 € pour les plats. Grand choix de pizzas de 9 € à 13 €. Il faudra que l’on revienne les goûter. Mais vu les assiettes vides des gloutons autour de nous, elles ont l’air délicieuses !

Les vins italiens sont à l’honneur : Toscane, Venise… Nous goûtons un doux Chianti. Demandez votre vin au verre, c’est possible chez Gusto (autour de 6 €).

Alors que mon ami commande l’assortiment de fromages, je choisis de finir sur du sucre avec une pannacotta maison. Parmesan, fromage de brebis, ricotta, le tout joliment présenté avec des petites tomates cerise et de la roquette. Ma pannacotta est bien ferme, douce et le coulis de fruits rouges qui la nappe cache de grosse myrtilles. Desserts autour de 6 €.

Un petit limoncello pour finir et voilà un dîner qui s’achève à Rome. Les 3 garçons sont sympathiques, l’accent est chantant, le dépaysement est garanti.

Gusto. 134 bis rue de Charenton. 75012. Tél :  01 40 19 04 10. Métro Gare de Lyon. Ouvert tous les jours sauf dimanche.

Publicités

2 réflexions sur “GUSTO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s