RAS LA TOQUE DES CARAFES D’EAU PAYANTES AU RESTO

 Bingo…ou plutôt bing… eau ! Les patrons de resto ont trouvé un nouveau moyen de nous rançonner un peu plus. Après avoir « oublié » de répercuter la baisse de la TVA sur l’addition, voilà qu’ils sont de plus en plus nombreux à nous faire payer l’eau servie en carafe !

Mais direz-vous… c’est illégal ! Les textes officiels confirment en effet que le prix des plats et menus doit inclure le prix de la carafe d’eau, laquelle doit donc être fournie sans facturation spécifique (1).

C’est compter sans les as du marketing ! Pour faire face à la baisse des ventes d’eau minérale dans les restaurants, des fournisseurs très astucieux, comme le suédois Fresh Nordaq (2) leur vendent des systèmes pour surfiltrer, purifier et rafraîchir l’eau du robinet. Et même la rendre pétillante grâce à des cartouches de gaz carbonique intégrées.

Y a plus qu’à la verser dans des carafes gravées au nom du fournisseur et le tour est joué ! Ah j’oubliais, on vous la facture entre 3 et 7 € !

Et ça marche. Les écolo-bobos s’extasient même devant ce geste pour la planète, vu tout ce qu’on évite ainsi en transport et en recyclage des bouteilles vides…

Tous comptes faits, entre une eau minérale surfacturée et une eau du robinet pas gratuite, je préfère encore du vin au verre !

 Signé : Petitgrognon

(1) Textes applicables : Arrêté n° 25-268 du 8 juin 1967Arrêté du 27 mars 1987Arrêté du 29 juin 1990 – Article L113.3 du code de la consommation

(2)http://www.nordaqfresh.com/

Publicités

3 réflexions sur “RAS LA TOQUE DES CARAFES D’EAU PAYANTES AU RESTO

  1. De quoi? Je savais pas cette pratique! Mince.
    Bon, pour l’instant, j’ai pas été victime de la conspiration dans ma pizzéria préférée.

    Comme quoi, entre écologie et économie (les gros sous, s’entend), il n’y a que deux lettres (consonnes! comme je dirais à Lolo Romejko) On nous prend vraiment pour des crétins.

  2. Actuellement, c’est un vaste débat par chez nous (en Suisse), où les deux écoles coexistent: soit on facture (ce n’est pas l’eau qui coûte, mais tout ce qu’il y a autour – service, etc.), soit on l’offre – geste commercial. Ou la pratique intermédiaire: le verre d’eau est facturé si le client ne consomme rien d’autre avec.

    Les restaurateurs essaient actuellement de faire passer le message avec pédagogie.

    Ah – et un truc appréciable, pour rebondir sur votre conclusion: certains établissements offrent spontanément un verre d’eau avec le verre de vin servi (ou avec le café). Ce n’est pas désagréable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s