LE O39

Tout nouveau restaurant de la rue des Vinaigriers, nous nous devions d’aller le tester. L’ancien restaurant qui se tenait à cette adresse aura tenu 2 ans, souhaitons un plus long succès à Eric, le patron des lieux.

La salle est cosy, cela est sûrement dû aux proportions. Vous allez en effet pénétrer dans un tout petit restaurant, ce qui lui donne beaucoup de charme. La décoration est discrète et élégante.

La carte est simple : 7 entrées, des salades, 7 plats chauds et autant de desserts. Ainsi, on ne se perd pas et on a la garantie que tout est frais, pas comme dans ces restaurants aux cartes à rallonge…

Côté entrées, le chef vous propose : un gaspacho de concombre à la menthe, un tartare d’avocats tomates crevettes, un millefeuille de tomates mozzarella et pesto, un tiramisu aux sardines, un œuf cocotte foie gras maison et enfin un bloc de foie gras maison et sa compotée d’oignons. Entrées de 6,50 € à 9,50 €.

Très amatrice d’avocats, je commande le tartare et mon invité le foie gras. Présenté à l’emporte-pièce, mon tartare ressemble plus à un guacamole et c’est tant mieux j’adore ça. Agrémenté de petits dés de tomates, il est surmonté de jolies crevettes toutes roses. J’apprécie l’effort de présentation comme ces quartiers de pamplemousse sur le mesclun qui l’accompagne.

Deux belles tranches de foie gras garnissent l’assiette. Marbré, rosé, proposé avec de la fleur de sel, il est très bon ainsi que la compotée d’oignons bien sucrée présentée dans une cuillère apéritive.

Voyons ce que le chef nous propose ensuite : gratiné de légumes au cabécou, jarret d’agneau au thym, cuisse de lapin à la moutarde, pavé de thon, magret de canard rôti au thym et au miel, châteaubriand de bœuf. Plats de 15,50 € à 19,50 €.

Notre choix se porte sur le gratiné et le magret. Un petit plat à gratin tout fumant m’est apporté. Courgettes, aubergines et tomates reposent sous un cabécou fondu. Le goût très fort de ce petit fromage du Périgord relève le plat, c’est un heureux mariage.

Côté magret, 7 tranches forment un éventail dans l’assiette. La cuisson rosée est bien respectée.

Sur la carte des vins : 4 références de blancs, 2 de rosés, 4 de rouges dont Bourgogne et Bordeaux essentiellement. Bouteilles de 15 € à 32 €.

Place aux desserts : crème brûlée, tarte aux fruits, cœur fondant au chocolat, tiramisu aux fruits rouges, ananas au Porto… Desserts autour de 5 €. J’ai envie de fraîcheur j’opte donc pour une soupe de melon au lait de coco. Le lait forme de jolis méandres dans le melon. Voici un dessert très léger. Suite à un petit problème de chalumeau, la crème n’est pas très brûlée. Mais son goût exquis nous fait vite oublier cette légère déconvenue.

On s’y sent un peu comme à la maison chez Eric. La cuisine, qui se veut sans prétention, est bonne, savoureuse et vous aurez la garantie que tout est fait maison. Nous apprécions le rapport qualité-prix.

Le O39. 39 rue des Vinaigriers. 75010. Tél : 01-40-36-08-31. Ouvert tous les jours sauf dimanche. Métro Château-d’Eau ou Gare de l’Est. Formules 11 € et 15 €.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s