J’en pousse rarement des coups de gueule, je préfère ne donner que de bonnes adresses mais là il faut que je m’exprime !

Dimanche dernier, repas de famille. Un des convives, qui fête son anniversaire, choisit le restaurant. Ce sera l’Huîtrier dans le 17eme, spécialisé comme son nom l’indique, dans les huîtres (fort bonnes au demeurant). C’est simple, j’ai toujours détesté ce restaurant : le patron tout mou à croire qu’il s’ennuie, les engueulades entre serveurs, les tables collées les unes aux autres, la carte qui n’a pas changé depuis au moins 5 ans, le décor aussi gai que l’assistance publique de 1950…

Dimanche dernier, c’est le pompon ! La liste des doléances :

– le serveur qui apparemment ne sait pas quoi faire de ses 2 mains, passe son temps à nous écouter derrière son bar et rigole. « Mais vas donc te les laver, les mains ! »

– les rince-doigts, moultes fois demandés, n’arriveront pas ou si, pendant le plat principal, 2 pauvres sachets donnés de la main à la main. Nous sommes 6 à avoir dégusté des huîtres, seulement 2 chanceux auront des rince-doigts.

– mes moules marinières sont grosses et bien charnues mais la sauce est trouble, le vin blanc inexistant. L’accompagnement est… bizarre : ratatouille et haricots verts fluo.

– la présentation laisse grandement à désirer (photo ci-dessus) : ce sont des queues de langoustines, on dirait les restes de l’assiette de notre voisin.

– les desserts sont pathétiques, mal présentés encore une fois. Quand on ne sait pas faire de crêpes on n’en fait pas !

– l’addition arrive sans même qu’on la demande : magique !

Un restaurant à bannir donc.

L’Huîtrier. Rue Saussier-Leroy. 75017.