LE TEMPS DES OLIVADES

En ce jour hivernal, c’est agréable de pénétrer dans ce restaurant ensoleillé. Bienvenue au pays des oliviers ! Chez Ryadh toute la cuisine est faite à l’huile d’olive, même les desserts !

Le restaurant est né de la rencontre de deux parents d’enfants d’une école maternelle du quartier. Les deux associés ont voulu créer un nouveau concept de restauration légère et saine mettant en valeur des produits authentiques aux saveurs du Sud.

Le décor du restaurant est très joli : grosses suspensions noires, longues tables en bois brut entourées de leurs bancs, façon tables d’hôtes. Quelques sets noirs sur les tables, belles couleurs chaleureuses aux murs et des briques noires derrière le bar, dans l’espace « boutique ». Car le restaurant propose, en plus de vous régaler, des dégustations d’huiles d’olive, de confitures et de confits comme ce mémorable confit de coquelicot, parfait avec du foie gras par exemple.

La carte, proposée sur ardoise, promet de belles choses. La cuisine se veut sans prétention, simple mais ultra fraîche. Quelques soupes, entrées, plats cuisinés, desserts maison et les suggestions du jour.

Nous commençons par un velouté de châtaignes et une terrine de brocciu (fromage corse) tomates séchées et noix. Mon velouté arrive fumant accompagné de ses petits croûtons, il est fort en châtaignes mais un peu liquide. La terrine de brocciu ravit le palais de mon invitée. Sa douceur met en avant les noix et les tomates séchées, le mélange est harmonieux.

Le choix est plus difficile ensuite, tout nous tente : soupe gourmande au bœuf, quiche provençale, aubergine farcie, pavé de saumon… Nous optons finalement pour la cuisse de pintade à la crème de poivrons et le bœuf en sauce parfumé à la menthe séchée.

De jolies boulettes de bœuf se disputent l’assiette avec une poêlée de champignons et une purée montée à l’emporte-pièce. Les assiettes sont généreuses et gourmandes. La menthe séchée se marie à merveille avec les boulettes légères. Je regrette toutefois que ma purée soit trop salée. J’en fais part au chef qui s’en doutait et qui a promis de ne jamais recommencer.

Trois riz (noir, rouge et blanc) sont servis avec la pintade, recouverte elle-même d’une jolie crème rouge aux poivrons. La volaille est parfaitement cuite. Les deux plats sont simples mais bons, exactement le credo de la maison.

Plusieurs références françaises sur la carte des vins. Nous apprécions de pouvoir choisir notre vin au verre et dégustons un Pic Saint-Loup, agréable pour accompagner ce déjeuner.

Les desserts font la part belle aux tartes : tarte du jour, tarte amandine, tarte au chocolat mais aussi mousse de mangue, moelleux à la châtaigne et enfin mousse au chocolat à la diable.

Sonia choisit la tarte au chocolat, moi le moelleux. Châtaignes en entrée, châtaignes au dessert ! Mon gâteau a cuit dans son petit ramequin tout rond, il tient ses promesses puisqu’il est moelleux, tout tiède et le goût de la châtaigne explose en bouche. La tarte au chocolat présente un bel appareil : brillant et bien épais. Succès total en face de moi.

La clientèle, essentiellement féminine ce jour-là, semble se régaler de ces mets légers. Le service est attentif est enlevé. Ryadh a un petit mot pour chacun, (ou plutôt pour chacune, le chanceux !) Nous ne pouvons qu’encourager ce genre d’initiative. Et une petite promenade dans le quartier de la Butte aux Cailles toute proche concluera parfaitement ce déjeuner.

Le Temps des Olivades. 192 rue de Tolbiac. 75013. Tél : 06 19 69 00 42. Ouvert tous les jours jusque 20h. Métro Tolbiac ou Place d’Italie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s