MOMIJI

C’est au cœur du quartier animé de Bastille que nous nous rendons ce midi-là pour découvrir Momiji. Dès la façade, l’établissement renouvelle le genre. On est plus dans le lounge que dans le japonais traditionnel avec ses classiques lampions. A l’intérieur, c’est tamisé, chaleureux, confortable. Le style presque boudoir et les notes rosées plairont assurément à la clientèle féminine.

La carte a été travaillée chez Momiji. En plus des sushis, makis et autres yakitoris, vous pourrez vous régaler de plats originaux que l’on ne voit que trop rarement dans les restaurants japonais, vous savez, ceux qui vulgarisent cette noble cuisine. Anguille grillée, gambas, poulpe, caille, tempuras, tout cela est bien alléchant.

Dans un restaurant japonais traditionnel on déguste directement ses sushis ou ses makis précédés de la sempiternelle salade de choux ou de la soupe miso, la plupart du temps insipide. Chez Momiji j’ai le plaisir de découvrir du thon en tataki en entrée, ainsi que des raviolis, les fameux gyoza. Le thon est tranché épais, sa texture est ferme, il semble juste saisi et est recouvert de petits grains de sésame, une entrée parfaite. Pendant que mon invité se régale, je tente les raviolis. Tout chauds, ils ne baignent pas dans l’huile, leur enveloppe n’est pas élastique et c’est une explosion de saveurs en bouche.  Notre repas commence très bien. Comptez 5,50 € pour les raviolis, 11,50 € le thon mi-cuit.

Pour la suite, nous faisons des choix classiques, même si la carte propose quelques originalités comme des fotomakis frits, du tartate de saumon, des makis de thon en tartare, des nems de crevettes…

Nous optons pour des makis yellow avocat fromage et des makis saumon avocat fromage. Que ceux qui ne connaissent pas encore ce mariage (fromage/avocat) tentent l’aventure, cela fond dans la bouche. Les makis en face de moi sont entourés d’une feuille de riz. Ils sont bien roulés mais nous regrettons un peu leur taille. Les gourmands que nous sommes les trouvent un peu petits. N’étant moi-même pas très friande de la feuille de riz, je choisis des makis entourés de saumon cru, ils sont divins, mais eux aussi un peu trop riquiqui. Ils sont si bons qu’on les souhaierait plus gros !

Un thé au jasmin accompagne agréablement notre repas.

Comptez 5 € à 6 € les 6 makis.

Nous nous partageons ensuite des brochettes, les fameuses yakitoris. Les boulettes de poulet sont bien caramélisées et j’apprécie que les bœuf-fromage soient servies très chaudes. Il n’y a rien de plus énervant que des brochettes tièdes au fromage tout dur. Non là, zéro fausse note, ces brochettes ultra-calorique (tant pis pour notre régime !) sont parfaites, très gourmandes.

Même jusqu’aux desserts la carte révèle des surprises : lychees, nougats, salade de fruits, perles de coco, glaces, chocolat liégeois, mangue ou ananas frais, nous avons l’embarras du choix même si certaines propositions s’éloignent définitivement du Japon.

Ce sera perles de coco pour moi, glace au thé vert pour mon invité. Mes perles toutes chaudes renferment un cœur bien jaune et sont élastiques comme j’aime. La glace, qui a l’avantage de rafraîchir le palais en fin de repas, ne sent à priori pas assez le thé vert. Desserts autour de 5 €.

Le service, très attentif, est enlevé. Les assiettes sont débarrassées dans un rythme parfait, les plats s’enchaînent, le café clôture notre déjeuner. Nous sommes très satisfaits de ce que Momiji propose, d’ailleurs autour de nous tous les clients semblent s’être régalés. Une très bonne note pour ce Momiji.

Momiji. 20 rue Daval. 75011. Tél :  01 48 06 14 72. Ouvert tous les jours. Métro Bastille.

Publicités

Une réflexion sur “MOMIJI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s