RAS LA TOQUE DES SOUPES EN BOÎTE !

L’hiver n’est pas fini …! Ne nous fions pas aux piaillements matinaux des oiseaux qui nous annoncent déjà le retour de la saison de leurs amours pour la Saint Valentin. Bon moyen de se réchauffer diront certains.

Il n’empêche qu’après avoir grelotté dehors, on apprécie de retour chez soi, une bonne soupe brûlante …avant de filer sous la couette.

Mais que choisir ?

Sans conteste, on plébiscitera une soupe faite maison.

Bien rustique par exemple, comme nous le propose l’auteur de la photo ci-dessus qui a fait cuire pêle-mêle ce qui lui tombait sous la main. Verdict du jury : excellent !

Pas le temps de la préparer en rentrant du boulot ? Pourquoi pas s’y coller le week-end, en famille ? Bon prétexte pour entraîner tout son petit monde au marché et découvrir ensemble les légumes qui abondent sur les étals. On s’interroge sur le nom et la forme de certains : potimarron, butternut, panais, céleri…On est tout content d’avoir reconnu les pommes de terre, poireaux et carottes…

La soupe : une question d’inspiration. Pourquoi pas y ajouter épinards ou courgettes pour renforcer le côté velouté ?

On n’oublie pas ail, oignon, thym, ou autre… pour le goût. On la fait cuire à l’auto-cuiseur : 10 minutes suffisent. Et une fois mixée, elle est prête pour la semaine !

Pas le temps non plus le week-end ?…Bon, alors, il va falloir choisir avec vigilance une soupe toute faite.

Surtout pas de soupe en boîte industrielle !

Une toute récente étude (1) vient de confirmer que le taux de bisphénol A (2),  absorbé par l’organisme après avoir ingurgité de la soupe en boite, augmente de 1000 %. Oui, vous avez bien lu : mille pour cent !!!

On préférera donc un potage surgelé, sans additifs, sans colorants, sans conservateur, sans vitamine ajoutée : que des légumes et de l’eau, comme le bio de chez Picard.

Et puis, avant de passer à table, on pourra renouer avec la tradition, en criant : « A la soupe ! »

 

Petitgrognon

(1) Chercheurs de la Harvard School of Public Health à Boston (Massachusetts)

(2) Le bisphénol A est une molécule perturbatrice du système endocrinien, impliquée également dans les maladies cardio vasculaires, les cancers hormonodépendants, le diabète et l’obésité. Interdite depuis peu pour les biberons, elle tapisse toujours l’intérieur des canettes de boisson et des boites de conserve !

Publicités

3 réflexions sur “RAS LA TOQUE DES SOUPES EN BOÎTE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s