L’INTERVIEW GOURMANDE DE… JEREMIE ROSENBOIS

Jérémie a 29 ans et a ouvert son restaurant Macraw en septembre dernier. Les Délices de Vanessa sont allés rencontrer cet ancien disciple d’Alain Ducasse.

Les Délices de Vanessa  : Étiez-vous un enfant gourmand ?

Jérémie Rosenbois : Oui, plutôt.

LDDV : Quelles sont vos petites madeleines de Proust ?

JR : Les cigares aux amandes et miel que ma grand-mère d’origine algérienne préparait.

LDDV : Un coup de cafard, le moral au plus bas, que mangez-vous pour vous réconforter ?

JR : Je me prépare des crêpes, que je tartine de Nutella, je peux carrément en manger une vingtaine, ça me fait un repas !

LDDV : Vous recevez des amis, que leur préparez-vous ?

JR : Je ne reçois jamais et je ne prépare pas à manger… Non je rigole. Plutôt des spécialités autour du cru mais aussi des saint-jacques poêlées, de la seiche, des calamars, juste saisis au beurre avec un peu d’ail, et les jours de fête je rajoute de l’huile de truffe. Et la spécialité du terroir que mes amis me réclament est le gratin de pommes de terre à la tome de l’Aubrac.

LDDV : y’a-t-il un aliment qui vous fait horreur ? Ou des aliments que vous détestiez petit et que vous appréciez maintenant ?

JR : Je déteste les endives !

LDDV : même les endives au jambon ?

JR : surtout les endives au jambon ! Sinon je détestais comme tous les enfants le  brocolis, le chou-fleur, maintenant ça va. Mais les choux de Bruxelles je n’y arrive toujours pas…

LDDV : Faites-vous attention à votre ligne ?

JR : Oui, ça se voit non ? (ndlr : il est mince) Je fais surtout attention à mon alimentation car avec le restaurant je n’ai pas le temps de faire du sport, et puis je préfère profiter d’une grasse matinée avec mon amie plutôt que d’aller faire un footing le dimanche matin.

LDDV : Existe-t-il une gastronomie étrangère que vous affectionnez particulièrement ?

JR : J’adore manger indien mais ça fait très longtemps que je ne suis pas allé au restaurant, je suis tout le temps dans le mien. Mais j’aimerais bien me faire servir, pour une fois. 🙂

LDDV : Avez-vous des adresses préférées à Paris ?

JR : Avant j’allais souvent au Verre-Bouteille et j’adore la boutique de Sephora, la pâtissière de la boutique She’s Cake à Ledru-Rollin, elle fait de merveilleux cheesecakes sucrés et salés.

LDDV : Quelle grande table aimeriez-vous vous offrir ?

JR : J’aimerais découvrir ce que fait Christophe Moret chez Lasserre, c’était un de mes premiers chefs au Spoon chez Ducasse.

LDDV : Que vous inspire l’été ?

JR : La fraîcheur, le citron, l’huile d’olive, la cuisine du sud où j’ai grandi. C’est la saison idéale pour le cru, c’est vraiment ma saison préférée avec toutes ces belles couleurs sur les marchés.

LDDV : Avez-vous une petite honte ?

JR : Oui j’avoue que j’aime bien mélanger tous les restes du réfrigérateur en rentrant de soirée : riz, oeufs, viandes, tout y passe. J’y rajoute des herbes, de la moutarde, du ketchup, ça ne ressemble à rien mais c’est bon.

LDDV : en conclusion, la gourmandise est-elle un vilain défaut ?

JR : Non, être gourmand, c’est aimer la vie.

 

Merci Jérémie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s