« Répondre à vos attentes nourrit notre passion

Les anticiper suit notre philosophie

Les créer est en soi toute notre vocation

Passion, Philosophie, Vocation : Dorr Paris »

Voilà ce que la maison met en exergue sur sa carte. C’est bien beau de faire des grandes phrases mais les clients préfèreraient un peu moins de blabla et des assiettes qui se tiennent. Tout ce qui va suivre est consternant.

La marinade de coquilles saint-jacques (américaines), bar et saumon a un aspect immonde, la salade est cuite, le poisson haché, bref une entrée immangeable. L’émietté de tourteau (sous-vide) n’a aucun goût et l’association avec l’avocat et la mousse à la passion écoeurante. J’en mangerai un quart… Après ces entrées peu concluantes, on attend les plats avec impatience, désireux de donner une seconde chance à la maison.

Les assiettes qui nous sont apportées sont inadmissibles ! (nous n’avons rien exagéré, elles sont arrivées comme ça). 4 pauvres coquilles jaunies sans aucun goût reposent sous un foie gras brûlé, comme le sont d’ailleurs les deux minables tranches d’aubergines sur la salade non assaisonnée.

Le magret de canard est froid et a un goût de sang. Il est bien sûr accompagné d’aubergines carbonisées, ce qui semble être la signature de la maison. Je ne comprends pas comment une assiette de ce type peut sortir des cuisines…

N’ayant aucune envie de tester le non-talent du chef sur les desserts, je me rabats sur du fromage. Voilà comment il est présenté, avec deux pauvres croûtons rassis. Je me permets tout de même de demander du pain, frais de préférence. La serveuse fait la moue et me donne la corbeille presque vide de la table voisine, qu’elle est en train de débarrasser. J’en profite pour remercier les deux mamies de m’avoir laissé un quignon de pain.

Jusqu’au bout le service est pathétique : lent, débordé, les serveurs s’engueulent entre eux devant les clients.

L’attention est bonne : on nous offre des langues de chat avec nos cafés. Dommage que celles-ci aient déjà été grignotées.

Pour couronner le tout, une formule est imposée (42 € apéritif entrée plat dessert, café, une bouteille pour 2).

Un restaurant à bannir.

Le Bistrot de la Muette. Place de la Muette. 75016.