CHEZ TOF

P1250816Bonhomie et jovialité, voilà 2 mots qui caractérisent bien Christophe, dit Tof, le Béarnais qui régale les parisiens de produits du sud-ouest.

P1250829

Tof a quitté son 10eme arrondissement pour ouvrir cette nouvelle affaire il a y 3 semaines. On s’y sent bien comme dans une auberge de campagne. C’est chaleureux et familial. Le père et la fille sont en salle, le gendre en cuisine sert de second au chef et la maman fait la compta.

P1250831

La politique de la maison : accueillir les clients comme ses propres amis et pratiquer des prix modérés pour que tous les budgets s’y retrouvent. D’où ces 2 formules à 15,50 € et 18 € (entrée-plat-dessert !).

P1250839
P1250841 P1250852 P1250855 P1250868Bien sûr, ce n’est pas de la grande gastronomie, mais une cuisine fraîche, maison, honnête. Le foie gras se tient et est délicieusement parfumé à l’armagnac. La ventrèche (panse du cochon salée ou fumée, qui ressemble un peu à la pancetta italienne) est accompagée d’un œuf au plat qui vient adoucir le sel.

P1250873

Le magret de canard bien rosé a été sculpté pour une présentation originale, la hampe de boeuf est savoureuse et le jus de thym caramélisé met la viande en valeur. Gros bémol cependant avec ces tomates totalement hors-saison.

P1250879
P1250883Tim, en cuisine, d’origine anglaise, détient semble-t-il la meilleure recette de cheesecake de Paris. Crémeux mais aérien, sucré mais laissant s’exprimer l’amertume du fromage frais, ce cheesecake au crust épais et au discret goût de citron est une merveille. Le coulant au chocolat, lui, tient ses promesses, il coule…

P1250888
P1250895

—-
Chez Tof. 30 rue Saint-Marc. 75002. Tél : 01 42 60 10 59. Fermé samedi midi, dimanche et lundi soir. Métro Richelieu-Drouot. Formules 15,50 € et 18 €.
—-
Publicités

14 réflexions sur “CHEZ TOF

    1. pk? C’est un peu vaste comme commentaire surtout quand on dénigre un art sans raison.
      Personellement, ce restaurant est vraiment agréable et le personnel encore plus.
      Cuisine simple et sophistiquée à la fois, ambiance chaleureuse et professionelle…
      Je recommande vivement cet endroit, petits et grands seront ravis.
      Miabella P.

      1. Miabella P. Voici ce que delice à Paris a dit sur son blog :
         » Chez Tof (Paris 2 ème) Assez moyen.

        Chez tof est un restaurant qui propose de la cuisine du sud ouest,pour des prix relativement sages surtout pour le quartier 15,50 euros pour entrée/plat ou plat/dessert et 18 pour entrée/plat/dessert ce que j’ai pris, sinon il y a possibilité de prendre à la carte comptez 25/30 euros.En entrée j’ai pris une terrine de lapin aux noix et piment d’Espelette au gout bien poivré pas du tout piquante le goût est bon les noix viennent apportées un peu de croquant mais elle est trop sèche,quand à la salade qui l’accompagne je l’ai bien aimé un peu sucrée avec des pignons de pin,raisins secs,tomates pas de saison malheureusement.Il y avait une petite compotée d’oignons légèrement trop sucrée,le pain servi à part n’étais pas terrible coupé à l’avance il était sec et il y avait même un morceau de pain industriel dans le lot.Le plat, ce que j’ai préféré un tartare de bœuf avec frites très bon,bien assaisonné mais servi trop froid et pas haché au couteau,les frites sont légèrement farineuses,on retrouve la même salade qu’en entrée je m’en plaint pas vu qu’elle est bonne,je regrette juste le ketchup Amora servi avec les frites pourquoi pas un ketchup artisanal ?Enfin le dessert gâteau basque glace framboise et Izarra une liqueur basque,la glace framboise à été remplacée par une glace vanille ,comme vous pouvez le voir le gâteau basque est bien fourni en crème mais un peu fade  je lui ai trouvé un arrière gout de fromage à ce gâteau,bref pas l’extase.Alors que penser de ce restaurant ? Avec une entrée moyenne,un plat correct et un dessert moyen ça fait un résultat plutôt moyen peu être que je n’ai pas choisit les bons plats mais pour ce prix c’est sur j’ai déjà mangé mieux même si c’était dans un autre catégorie,l’accueil est très chaleureux ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs,peut être faut il retenter. »

      2. Miabella je vais vous répondre,comme le dit Aurelie,j’ai écris un article sur mon blog,la raison de mon message c’est que le jour ou j’y suis allé,j’avais trouvé mon repas assez moyen,c’est est peut être un jour sans,cela arrive,je ne sais pas si j’y serais retourner s’il n’y avais pas le service qui est vraiment extra comme vous
        le soulignez,mon avis est un avis parmi d’autres,mon article n’empêcheras pas la clientèle de venir et sachez que cette année ils sont référencer dans le Gault & Millau.

        Mon commentaire n’est pas une attaque gratuite,ça n’est pas du tout mon style de vouloir faire un buzz.

  1. Bonjour, je suis Nicolas Defache, chef de cuisine du restaurant Chez Tof.

    Pour commencer, Je vous ( lesdelicesdevanessa et delices à Paris) remercie d’être venus tester notre restaurant.

    Je suis totalement pour la critique culinaire, car elle permet d’avancer, accepteriez-vous aussi la critique de la critique?

    Mon premier paragraphe sera pour « les delices de Vanessa » et mon deuxième sera pour « les délices à Paris » car le dernier ne permet nullement les commentaires d’internautes sur son blog (critique dictatrice sûrement)..

    Donc Vanessa, merci pour cette belle description de votre point de vue, effectivement merci à vous d’avoir préciser que nous ne faisions pas de grande gastronomie, ce n’est en aucun cas ce que nous cherchons à faire et nous n’en proposons pas le prix d’ailleurs. La politique de la maison es tout bêtement simple: faire plaisir à la clientèle avec des produits fait-maison et de qualité ( ce qui deviens de plus en plus rare dans ce métier) à des prix tout à fait abordable.
    Alors continuons vos bémols, pour ce qui es de la garniture, effectivement la tomate provençale n’est point de saison mais elle a la sympathie de venir du sud qui es plus en accord avec l’ambiance du restaurant plus qu’une chicorée (du nord) ou un choux de Bruxelles (de Bruxelles), milles excuses que ce légume du jour qui change très régulièrement ne vous ai pas plu.
    Au final, un légume ( qui fait fait partie de la famille des fruits) sur un total de six plats dégustés, je pense que nous n’avons pas étaient si mauvais.
    Outre tout cela, je ne pense pas qu’il y es beaucoup de restaurant qui travail avec une machine sous vide (même le sous vide est maison), qui respecte les normes d’HACCP et qui cherchent malgré tout à réagir à vos dire.
    Ce qui me permet d’en venir à mon deuxième paragraphe de MR X, blogueur de « delices à paris).

    Je passerai les petits commentaire sur la terrine maison et ses condiments ( qui dépendent totalement du goût de chacun) pour venir sur un sujet sensible: Le Tatare.

    MR X a l’habitude de fréquenter des restaurants qui proposent leur tartare à température ambiante, magnifique, le produit « frais » et totalement cru sors d’une enceinte réfrigérée à 5*c et attend tranquillement jusqu’à sa température ambiante que les bactéries ou autres salmonelloses viennent s’y déposer dessus. MR X ne crains apparemment rien pour sa santé et préfère critiquer négativement un tatare dont la traçabilité es suivie (test d’ADN sur chaque produit) , qui se tiens sous atmosphère contrôlée et qui, à peine sorti de l’enceinte, arrive devant le client.

    MR X continue avec le ketchup Amora, il y préfère un ketchup maison ou artisanal en utilisant un produit qui d’après Vanessa n’es pas un produit de saison, je n’ai nullement envie de me faire taper doublement sur les doigts.. Et pour finir sur ce plat catastrophe,
    si MR X a une très bonne recette de pomme de terre coupée en allumette cuite dans l’huile, je le prierai de bien vouloir me la faire parvenir. Merci

    Pour le dessert, je peut vous assuré, MR X qu’on a sorti le grand jeu.
    Pour cause: la glace framboise n’était pas maison mais vous avez été chanceux, la glace vanille est artisanale, je doute nullement que votre palet soit passé à côté.
    Le gâteau basque arrosé d’Izarra jaune ( alcool de plantes et d’armagnac), une spécialité basque, ne contient absolument pas d’Ossau-Iraty, je vous l’assure.

    Voici Vanessa et MR X que je vous souhaite une bonne fin de soirée, et vous invite à retenter l’expérience.
    Je ne doute pas que cette réponse à votre travail, qui ne dois pas être des plus simple, apparaitra sur vos blog respectif afin que le travail de chacun soit clair.

    Au plaisir de se retrouver,
    Nicolas Defache, chef de cuisine du restaurant Chez Tof

    1. Bonjour Nicolas Defache,je tiens à vous signalez qu’il n’y a pas de politique de censure sur mon blog,je n’ai qu’un seul commentaire et je l’ai publié,il y à peut être eu un problème technique et je vous invite à le reposter.
      Sachez que le tartare est ce que j’ai préféré, à ma décharge je ne mange pas souvent du tartare donc je modifirais l’article pour la température.Par contre je mange souvent des frites maisons et les votres étaient farineuses.Je n’ai pas de recette à vous proposez, quelle variété utilisez vous ?
      Sachez que je retenterai volontiers l’expérience.

    2. A l’occasion de l’anniversaire de ma meilleur amie (bientôt parisienne puisqu’elle est est 100% du Sud Ouest), nous viendrons gouter vos réalisations… et nous vérifions gustativement si les mets « fait maison » de Nicolas Defache sont bien de saison et de Terroir Sud Ouest…

      Merci pour votre blog Vanessa ! Continuez à nous trouver de nouvelles adresses ! Nous vous avons fait confiance jusqu’à present : jamais déçu !

      A très bientôt Chez Tof !

  2. J’ai testée ce restaurant et la description est juste. J’ai beaucoup aimée, accueil bien chalereux. Les portions sont ni trop grosses, ni trop petites. Tres bon raport qualité/prix. Continuez a nous faire parvenir d’aussi bonne adresses sur paris. Une grande fan de votre blog. Merci vanessa

  3. Très bon restaurant, les assiettes sont bien présentées, pleines de vie et l’accueil est remarquable. C’est délicieux! Cependant mon plat ( bouchée à la reine de queue de lotte) était servi un peu trop tiède. Le foie gras est extra, je le recommande d’urgence. Le cheese cake est merveilleux, jamais goûté un cheese cake aussi bon. Les prix sont vraiment accessible, formule a 18€ pour entrée, plat et dessert.. Ca vaut le coup.
    Félicitation également pour cet article qui donne bien envie de découvrir ce types de lieux comme celui ci.

  4. J’ai testée ce petit lieu. Ça ma beaucoup plu. Cuisine simple, très bonne. Le foie gras est délicieux. J’ai testée leurs garbure béarnaise, et elle est à tombé par terre. L’équipe notes ont bien reçu, ils ont le sourire et ça c’est agréable. A tester, après il est possible que ce type de cuisine de plaise pas à tout le monde.

  5. Un petit bistrot comme il en faudrait plus, rapport qualité/prix excellent. Mon diéteticien va se suicider s’il me voit dans l’état où je ressors de ce petit coin de paradis.
    J’ai aimé La salade géante bearnaise qui collerait un cosaque sur sa selle pour 2 nuits tant par la quantité que par la qualité. Une ventreche grillé qui vous fait renoncer à la mer pour la montagne
    et une equipe des plus sympas. Je reviendrai et j’essayerai toute la carte mais seulement un par un.
    A améliorer : Trop serré et toilettes trop petites.. mais ça le vaut et puis petite astuce pour un repas à 2 : la table juste à droite en rentrant.

    Merci Vanessa pour toutes ces bonnes adresse que tu nous fait à chaque fois découvrir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s