IL SETTIMO

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez peut-être lu dans la presse cette étonnante découverte d’un appartement parisien resté figé dans le temps. Un vrai témoignage du passé, qui nous ramène en 1942 exactement. Lire l’article.

Eh bien chez II Settimo, c’est pareil. Le temps s’est arrêté. Quelque part entre le vieillot et le kitsch. Si l’extérieur et le rez-de-chaussée laissent présager un joli décor, il n’en est rien à l’étage. C’est chargé. Moquette, tableaux, fresques, piano et surtout surtout des fleurs. Blanches, grosses, partout et le pompon : artificielles. C’est Des Esseintes, le héros dandy de Huysmans qui aurait été ravi.

Nous on l’est moins. D’ailleurs, je les enlève de la table, elles me gâchent la vue et le plaisir. Un peu comme ces gros aquariums dans les restos chinois de quartier.

Heureusement c’est bon, très bon même. Raffiné et savoureux comme ces gros raviolis farcis à la ricotta et aux épinards et sautés au beurre et à la sauge ou tout simplement ces gros oeufs bio au plat, juste agrémentés de truffe noire râpée minute. Le bar est cuisiné au four, tout comme les gambas, et les encornets s’accompagnent de câpres. Service très attentif.

—-

Il Settimo. 57 rue de Bellechasse. 75007. Tél : 01 45 50 39 27. Métro Solférino. Ouvert tous les jours sauf dimanche. Menus 19 €, 30 € et 65 €.

—-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s