AU BON COIN

C’est la nouvelle pépite des Gobelins : Au Bon Coin, où règne en maître l’esprit bistrot.

Le point fort de la maison ? Son chef, Emmanuel Chanois, un ancien du River Café. Son talent tient en 2 mots : il cuisine. Tous les jours. Du produit frais. Pas de caddies remplis chez Métro dans cet établissement, on fait les courses, on achète sur le marché, on respecte les saisons. Le chef se lève tôt et se couche tard et passe sa journée à cuisiner. Poncif ? Non, à l’heure où seulement 20 % des restaurateurs français servent du frais, il est important de louer cette démarche.

On goûte un saumon mariné comme un gravelax avec une sauce bien moutardée, ainsi qu’une fabuleuse terrine de tête de cochon ferme mais fondante, accompagnée d’une vinaigrette de carotte comme une purée. Le service est enlevé, les assiettes sont jolies, les produits magnifiés.

On découvre avec bonheur un suprême de poulet farci aux écrevisses, servi avec de délicates ravioles ricotta fines herbes. Plus un mot à la table… Les filets de maquereaux, juste saisis à la plancha, reposent sur des petits pois tout frais, et l’émulsion sent bon la coppa et la marjolaine. Divin !

Enfin, la crème brûlée est parfaite et le cheesecake (réalisé sans oeufs) tout blanc est très aérien mais n’a pas oublié d’être gourmand.

Ce bistrot là est une petite merveille. Et il est ouvert tous les jours !

Au Bon Coin. 21 rue de la Collégiale. 75005.

Formules 26 € et 32 €. Ouvert tous les jours. Métro Gobelins.

—-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s