Dur dur de trouver une bonne adresse dans le sud de Paris. Alors quand on me parle d’un super bistrot tenu par 3 jeunes hommes, j’y cours ! Situé entre la Porte de Versailles et le parc Georges Brassens, le UN est caché au fond d’une impasse, au numéro 1 justement.

Le UN, c’est l’histoire de 3 copains qui décident un jour de reprendre une pizzéria à l’abandon. Après quelques travaux, leur bistrot est né. Chaleureux, intime, simple, à l’heure image certainement.

Ouvert depuis un an, l’endroit ne désemplit pas. Et pourtant les 3 associés n’ont fait ni pub, ni comm. Le succès est arrivé par le bouche à oreille.

Le midi, en semaine, le plat du jour est à 12 €, le menu 16 €.

Au fond de la salle, on voit le chef s’activer derrière les vitres de sa cuisine. Christophe Alloy, formé chez Le Divellec, Hélène Darroze et Cyril Lignac, entre autres, propose du 100 % frais, du produit de saison, qu’il aime marier aux épices ou plantes diverses, pour un résultat inédit. C’est du classique revisité, avec plus de pep’s.

Le tartare de lieu jaune est subtilement aromatisé à la vanille, les noisettes apportent le croquant. La courgette jaune se voit farcie de coques. Le travail est précis, les assiettes sont belles et le service efficace et souriant. Puis nous goûtons un pluma ibérique parfaitement saisie, accompagnée de pommes dauphine démentes. Un vrai péché ! En face de moi on déguste un risotto aux langoustines avant d’attaquer le globe au chocolat Valrhona, poires et nougatine. Globe qui disparaît tout doucement dans l’assiette sous la chaleur d’un chocolat onctueux.

On s’y sent bien dans ce bistrot, on aurait presque envie d’y faire son QG.

—-

Le UN, bistrot gourmand. 1 rue Lefebvre. 75015. Tél : 01 42 50 82 16. Fermé lundi soir, samedi midi et dimanche. Site.

—-