LE DORCIA

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bienvenue dans les années 50. Le Dorcia, au décor volontairement démodé, nous entraîne dans un revival à Palm Springs au siècle dernier. Fauteuils en osier et tapis au sol donnent à l’atmosphère un côté rétro-chic très chaleureux. On est loin de l’agitation du quartier de la Bourse, tout au fond du restaurant, cachés des regards et confortablement assis sur ces grandes banquettes en cuir.

Pas besoin de murmurer, les tables ont été intelligemment espacées. En salle, le personnel est pro et souriant (c’est moi ou c’est de plus en plus rare ?) et la carte bien alléchante. Ici, on aime le produit frais et de saison. Crème de girolles oeuf mollet, tarte fine purée d’artichaut, verrine de crabe et chou-fleur au curry. Mon velouté de cèpes aux châtaignes est très bien assaisonné, onctueux avec un joli jeu de textures en bouche grâce aux brisures de châtaignes et à l’émulsion qui fond sur la langue.

Tous les jours, les carnivores se régalent d’une pièce de boucher. C’est une bavette saignante et tendre, accompagnée d’une purée parfaite. Encore une fois, bel assaisonnement, la purée est bien salée comme j’aime mais une pointe de sel en moins serait à envisager pour plaire au plus grand nombre. On m’a soufflé que le chef était amoureux, cqfd 🙂

A chacun son métier, une chef pâtissière prend le relais pour les desserts et nous sort un millefeuille au feuilletage si léger que la crème à la vanille de Madagascar prend toute la place pour un heureux moment de gourmandise.

Un bel établissement, service parfait, prix plus que corrects.

—-

Le Dorcia. 24 rue Feydeau. 75002. Tél : 01 42 36 09 95. Métro Bourse. Ouvert tous les jours. Menus 27 € et 35 €.

—-

Publicités

2 réflexions sur “LE DORCIA

  1. Bonjour,

    J’ai testé ce restaurant suite à votre critique la semaine dernière. J’ai également profité d’une offre lafourchette, car je me sers souvent du logiciel pour réserver même sans promotion… Je pense que ce fut une erreur, nous avons été placés sur une tout petite table à l’écart du passage, et donc des serveurs, 20 min pour avoir les cartes encore 15 min pour commander… Heureusement, les produits étaient forts bien cuisinés et bien présentés 🙂

    Donc, je valide clairement l’atmosphère/déco et la cuisine du chef… après le service a été souriant mais je ne cesse de penser que nous avons été placé là car venant de la fourchette (ce qui serait fort regrettable).

    Merci en tout cas pour tous ces beaux restaurants à découvrir!

    Kévin

    P.S. : J’ai testé ce week-end le bistrot 31 près du pont mirabeau… très sympa, le patron nous a même offert une burrata en entrée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s