LES ENFANTS ROUGES

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le talent nippon a encore frappé.

Ca devient presque une habitude. Aux fourneaux de la dernière adresse dont tout-Paris parle, œuvre un chef japonais, Daï Shinozuka, ancien second du Comptoir du Relais de l’ami Camdeborde. Salle tristounette mais assiette réjouissante.

On la connaissait cette sympathique cave à vin, nichée dans l’enceinte de l’ancien couvent des Enfants Rouges, à deux pas du marché du même nom. Cave à vin toujours mais maintenant cave à manger. En effet, depuis l’arrivée de Daï Shinozuka aux fourneaux, on y mange bien, très bien même.

Mais avant, abordons le point qui fâche : la salle. Amoureux en pâmoison, fuyez ! On ne connaît pas d’endroit plus bruyant pour dîner. Petite salle carrée aux 30 couverts, carrelage au sol qui fait caisse de résonance, pierres et bois aux murs, on ne s’entend pas parler.

Et c’est dommage car il y en a des choses à dire sur l’assiette, on aimerait raconter à notre voisin de tablée que le chef est un maître dans l’art du bouillon qu’il parfume aux crustacés. On aimerait raconter comment ce gros œuf de poule mollet laisse éclater son jaune coulant sur des haricots maïs du Béarn pour se mélanger à une divine émulsion verte de persil plat. Mais on s’entend de moins en moins…

Lire la suite du repas sur Terroirs de Chefs.

—-

Les Enfants Rouges. 9 rue de Beauce. 75003. Tél : 01 48 87 80 61. Fermé le mardi. Formules de 30 € à 35 €. Site. Métro Filles du Calvaire.

—-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s