SOLYLÈS

Poulet_broche2@Solyles

Solylès, c’est la nouvelle rôtisserie contemporaine parisienne, située dans le 18eme. Une rôtisserie qui ne propose bien sûr que du bon. Du beau poulet qui a gambadé dans les prés pendant minimum 81 jours et qui a mangé du bon grain. Elevage en batterie prohibé ici évidemment. Du Label Rouge, du fermier, ou du bio. Chaque mois, une race d’exception et un éleveur sont mis en avant dans la rôtisserie comme le coucou de Rennes ou encore la géline de Tourraine. 

Pour trouver l’adresse, on se laisse guider par l’odeur du poulet rôti qui répand ses effluves dans la rue Damrémont. Derrière cette façade toute bleue tournent et tournent les broches, la peau des poulets dore doucement, la chair s’imprègne du jus. Et cette odeur toujours… Impossible de passer devant sans acheter une belle volaille. 

Au service, une équipe sympathique et qui connaît ses produits. Les patrons (Maxime Bellenguez et Charles Lorphelin) ont le goût de l’authenticité et sont de fervents défenseurs du patrimoine gastronomique français, c’est pourquoi ils ont fait appel à un MOF : Christophe Haton, pour peaufiner de délicieuses recettes en accompagnement de la volaille française. Car l’endroit ne se résume pas à une rôtisserie, c’est aussi un restaurant où l’on mange bien. 

Club sandwiches, cornets de sot-l’y-laisse, ailerons rôtis aux différentes saveurs, anneaux de maïs, brochettes de légumes, gratin dauphinois. Le poulet est soit rôti de manière traditionnelle, soit contisé : ajout d’une sauce maison (pesto, citron…) entre la peau et la chair.

On accompagne son repas d’une bière (brassée en Ile de France), d’un Grand Vin de Reignac Vendanges 2009 à découvrir absolument pour son extraordinaire rapport qualité/prix. On termine par les pop corn artisanaux Jack’s ou par un dessert maison.

Le moindre détail a été travaillé par le designer culinaire Germain Bourré comme ce sac pour emporter la volaille avec l’astucieuse poignée en forme de poulet. Et dans la salle, c’est la campagne à Paris avec le comptoir en marbre qui cohabite en toute intelligence avec ces grillages à poulailler. 

Solylès se découvre à toute heure : le midi en formule lunch, à 19h avec le bien nommé apéritif de haut-vol, le soir pour la formule « festif » et bien sûr toute la journée en vente à emporter. 

 

Solylès. 74 rue Damrémont. 75018. Tél : 01 42 64 33 38. Fermé lundi, dimanche ouvert de 10h à 14h30. Métro Guy Moquet ou Lamarck-Caulaincourt. Coffret de manchons à partir de 7,50 €, cornet de sot-l’y-laisse 10 €, formule apéro 18,50 €.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s