L’AFFRIOLÉ

2012_01_25_affriole-009-Modifier

Il y a des rentrées qui sentent bon. Celle de 2014 est un bon cru avec la découverte la semaine dernière de ce bistrot tendance gastronomique chic et décontracté. Pour Thierry Verola, le chef au franc-parler incontestable, « on ne va pas au restaurant pour bouffer le décor ». Certes, mais il compte tout de même. Et celui de l’Affriolé est réussi. Il fallait oser ce carrelage en damier vert, bleu et noir ainsi que ce plafond noir. Le résultat est moderne, chaleureux et gai. 

En salle, sa femme, fière du talent de son mari qui propose chaque jour une cuisine du marché, parfaitement cuisinée et mise en scène, à des prix imbattables. Pour 26 € entrée plat dessert, je ne m’attendais pas à ce niveau de cuisine. 

Je vous raconte ?

IMG_2512

On vient au restaurant pour se régaler bien sûr mais tout compte. Un accueil souriant, une table bien espacée des autres, un service efficace et distingué, une vaisselle ravissante… Quand en plus, la maison n’est pas avare en petites attentions, on est conquis. Pour nous faire patienter, une jolie baguette épi nous est apportée avec un beurre aux olives de kalamata. Irrésistible. Puis viennent les mises en bouche : un gaspacho à la tomate sucré au melon contrebalancé par le sel des accras au chorizo. 

IMG_2516
IMG_2519

IMG_2523

Le saumon mariné et coloré à la betterave s’élève comme une île au milieu de cette mer en gelée de concombre. Très créatif ! Au centre de l’îlot, un fromage frais aux herbes. 

Le tartare de daurade encore une fois joliment présenté propose un jeu de texture très agréable puisque des oignons frits lui apportent du croquant et pour le relever à notre guise, une moutarde mousseuse au miel est présentée à côté. Un détail qui compte encore : ce petit ustensile pour presser le citron sans se salir les doigts. On est choyé à l’Affriolé. 

IMG_2525 IMG_2527

La cuisson du magret de canard est tout simplement parfaite, il est servi en cocotte avec quelques légumes et j’apprécie de découvrir mon foie de veau en gros cubes caramélisés, bien plus appétissants qu’une escalope saignante dans une assiette.

IMG_2530
IMG_2532

IMG_2535

Les produits sont simples, on le rappelle, c’est une cuisine de marché, les recettes classiques sont modernisées voire décalées. La grande maîtrise du chef (il a travaillé avec Senderens entre autres) lui permet de s’amuser et ainsi d’offrir à ses clients une cuisine remarquable, travaillée, originale et respectueuse des produits. 

IMG_2537

La messe est dite, nous sommes conquis. En dessert quelques fraises et rhubarbe à la pistache et un généreux blanc-manger aux abricots pour profiter des derniers fruits de l’été.

IMG_2540

L’Affriolé. 17 rue Malar. 75007. Fermé dimanche et lundi. Tél : 01 44 18 31 33. Métro Ecole Militaire. Menus 26 €, 39 € et 55 € (dégustation).

Advertisements

2 réflexions sur “L’AFFRIOLÉ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s