Tous les restaurants libanais ne se valent pas. Alors quand j’en trouve un qui se démarque des autres, je partage la bonne nouvelle.

Déjà, la situation. On est dans l’une des plus jolies petites rues du quartier Ledru-Rollin. A l’intérieur du restaurant : de l’élégance. Du bois, des poutres, du blanc. En salle, un sympathique couple, qui a quitté le quartier du Père Lachaise pour s’installer dans cette nouvelle affaire. On y retrouve tous les standards de la tradition culinaire libanaise mais très bien exécutés, avec quelques spécialités plus rares comme le foul que les connaisseurs apprécieront. 

Que les mezze commencent ! Les typiques hors d’œuvre libanais se découvrent d’abord froids avec le houmous, le caviar d’aubergine, le fromage blanc aux herbes, le taboulé et le foul : des fèves marinées au citron et crème de sésame, un pur délice ! (Au Caire j’en mangeais tous les matins au petit-déj’, je suis dingue de ce mets-là.) On mange avec les doigts ou en s’aidant du pain pita encore tiède que l’on trempe allègrement dans les différentes écuelles mais surtout on pioche dans celle du voisin. C’est ça le Liban : le partage.

Puis les mezze chauds : chaussons fourrés à la viande, au fromage, falafels (les boulettes de pois chiches), mini-saucisses bien parfumées aux herbes et encore meilleures recouvertes de la crème d’ail maison.

Une petite adresse sympathique qui pratique des prix tout doux le midi. 

Les Passagers de Beyrouth. 18 passage de la Bonne Graine. 75011. Tél : 01 71 72 99 06. Métro : Ledru-Rollin. Ouvert tous les jours sauf dimanche. Formules à partir de 12 €.