UN DÎNER AU CHÂTEAU DE COURBAN SUR LE THÈME DES ACCORDS SAKÉ/FOIE GRAS

Bienvenue en Bourgogne !

Le château de Courban, magnifique propriété appartenant à la famille Vandendriessche, est situé en Côte d’Or, entre la Champagne et les terres de Chablis. 

En 1998, Pierre Vandendriessche, alors décorateur à Lille, décide de changer de vie et fait le pari fou d’acquérir un ancien château brûlé à la Révolution afin d’en faire une magnifique maison d’hôtes qui se transformera au fil des travaux (qui ont duré 12 ans) en château doté d’un restaurant gastronomique, de piscines, de grands jardins et d’un Spa Nuxe. 

Le complexe hôtelier est sublime et chaleureux, on s’y sent accueillis en amis. L’esprit « campagne chic » règne en maître et je ne saurais dire ce que j’ai le plus apprécié entre la gentillesse de nos hôtes, le piano, le chat qui se fait papouiller par tous les clients et les feux de cheminée qui crépitent. 

IMG_1748 IMG_1754 IMG_1762 IMG_1764 IMG_1767

La soirée avait pour thème les accords saké foie gras autour d’un dîner orchestré de main de maître par le génial chef japonais Takashi Kinoshita qui a le Japon dans les veines et la France dans le coeur. 

Mais avant de vous narrer en détails notre dîner gastronomique, balayons si vous le voulez bien quelques idées reçues. Rien à voir avec le saké chinois issu de la distillation, le saké japonais a été fermenté et est faiblement alcoolisé. On est donc bien loin du digestif tord boyaux et plus proche d’un excellent vin, idéal pour accompagner poissons, fromages et… foie gras !

Située à l’extrême ouest du Japon, la maison Asahi Shuzo est connue pour ne fabriquer que le super premium saké et pour n’utiliser que la meilleure variété de riz, le Yamadanishiki. Elégance, délicatesse et velouté sont ses 3 principales qualités, en harmonie totale avec notre belle gastronomie française. 

Très attaché à la Bourgogne, passionné par la cuisine française et les spécialités bourguignonnes, le chef a tout d’abord été sceptique quand la maison de sakés Dassaï et le magazine en ligne Septième Goût (clic) lui ont proposé un dîner autour des accords saké/foie gras. Il a donc beaucoup goûté et comparé les différents sakés pour ensuite laisser parler son intuition et son inventivité. Des accords qui nous ont bien souvent laissés sans voix. 

IMG_1772

La soirée a commencé par une dégustation apéritive en 4 temps, pendant laquelle nous avons goûté différents sakés, à différentes températures. 

IMG_1769
feuilleté de foie gras de canard aux épices, mousse de cumbawa, dégusté avec un saké 50 froid.
IMG_1777
foie gras de canard poché au consommé de canard et cannette, île flottante de navet boule d’or, moche frit et lemonquat avec un saké 50 tiède.
IMG_1786
granité de nashi aux agrumes, meringue légère parfumée aux fleurs de Sakura, copeaux de foie gras d’oie. Dégusté avec un saké 23 froid.
IMG_1795
lobe de foie gras d’oie mariné à la pâte de saké, escalopé et juste grillé, betterave rouge, tuile à la betterave. Dégusté avec un saké Au-Delà (énormément poli)

Puis nous sommes passés à table pour découvrir l’immense palette des talents du chef. Sa cuisine est un vibrant hommage à notre gastronomie française, twistée par son audace et sublimée par des accords nippons. 

IMG_1799
langoustine du Finistère en kadaïf, écume de truffe…
IMG_1801
… et crème de potimarron.
IMG_1803
foie gras de canard mi-cuit maturé 3 semaines aux truffes, chutney de poireaux, confiture de pinot noir, neige de truffe.
IMG_1804
noix de saint-jacques de Bretagne, sarrasin en 2 façons risotto et popcorn, chorizo, encornet, jus de crustacé et tuile à l’encre de seiche
IMG_1809
une sublime anguille vivante flambée au saké (dans la salle), salade de betterave, pissenlit coulis de mizuna, jaune d’oeuf confit minute
IMG_1811
boeuf charolais, croûte de pâte de sésame, cresson, carottes colorées, sauce marchand de vin
IMG_1813
chèvre Dôme de Vézelay, chèvre cendré de la Selle-sur-Cher et un formidable bleu de bufflonne
IMG_1815
moscovite de mangue, gelée d’hibiscus, biscuit aux épices de Courban

Ce dîner d’exception s’est achevé vers 1h du matin, l’heure d’aller nous réfugier dans le chambres douillettes du domaine où l’on se sent comme à la maison, le luxe en plus. La devise de la famille est d’ailleurs « comme à la maison, loin de la maison ». 

A demain pour la suite du séjour !

Publicités

Une réflexion sur “UN DÎNER AU CHÂTEAU DE COURBAN SUR LE THÈME DES ACCORDS SAKÉ/FOIE GRAS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s