ARSÈNE : LE ROI DE L’OMELETTE FAÇON SNACKING CHIC (PARIS 2)

 

 

Il a de la suite dans les idées Gabin Formont, le créateur d’Arsène ! Convaincu que l’omelette pouvait se déguster comme un sandwich, il a peaufiné ses recettes, créé une tuile de pain aux céréales en forme de gouttière pour pouvoir la contenir et la déguster facilement et est allé chercher de bons oeufs fermiers en plein coeur de la Brie.

Pour une omelette baveuse à souhait, Gabin s’est inspiré des techniques des grands chefs comme battre l’oeuf dans la poêle pendant la cuisson pour un résultat bien baveux et sans coloration.

A découvrir : 5 recettes d’omelette compilant les bons produits et baptisées en clin d’œil aux cités briardes – La Crécy (veau, Bleu d’Auvergne), la Ferté Gaucher (jambon fermier, raclette de Savoie), la Maincy (poélee de chamignons de Paris maison, Tomates séchées), la Véziers (poulet préparation « maison », poivrons grillés) et la Meaux (rosbif, Brie de Meaux AOP). Et en prime : la possibilté de composer l’omelette de ses rêves.

Last but not least les viandes sont d’origine française, les fromages AOP et les légumes et herbes archi-frais. 

Snacking oblige, on commande au comptoir, on emporte son plateau à l’étage et on mange avec les doigts. Même le packaging a été intelligemment pensé. Et que dire de ces pommes Anna (millefeuille de pommes de terre) crousti-fondantes ? C’est l’accompagnement idéal, encore meilleur trempé dans le ketchup fait maison.

On se régale ainsi d’une omelette baveuse, richement garnie, servie dans cette tuile de céréales qui apporte la texture sans gâcher le goût des bons oeufs.

On clôt son repas par une part de pain perdu à la mie idéalement imbibée au doux parfum de fleur d’oranger.

Bonus pour les curieux. Pourquoi Arsène ?

L’histoire d’Arsène Gallinace remonte à la fin du XIXème siècle. Sous le charme des poulettes de la basse-cour de sa grand-mère, le garçon originaire de Villeperdue dans la Marne, migre dans la Brie où il achète une auberge en viager. Quelques semaines plus tard, l’enseigne A l’Omelette aux œufs, qui fait jaser toute la commune à ses débuts, est une réussite. 16 autres adresses ouvriront dans les bourgades de la région. La guerre changea la donne jusqu’à cette journée de 1915 où le soldat Gallinace disparut, fauché par l’auto d’un colonel alcoolisé…

Vous savez tout !


Arsène

142 rue Saint-Denis (2eme)

01 40 26 10 22

Fermé lundi

Métro : Etienne Marcel

Formule à partir de 12 €, brunch 18 €

Site


 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s