RAMEN BOWL (PARIS 8)

gyozas lover
aubergine gratinée

fort en goût et si copieux !
ils étaient parfaits : dodus, bien saisis et servis très chauds

A deux pas des Champs Elysées se trouve un merveilleux repère à ramen !

Devenu un culte au Japon depuis plus de 100 ans,
(au point d’avoir son propre musée) il séduit aujourd’hui les Français.
Le principe : un grand bol avec du bouillon, des pâtes, de la viande
ou du poisson, des légumes et un œuf, et un assaisonnement sauce miso,
sauce soja…

au premier plan, le bouillon épais et poulet épicé

Mais avant d’attaquer le bol bouillonnant et réconfortant, on succombe devant les petits gyozas saisis minute et l’aubergine d’un fondant absolu parfumée à la sauce miso puis gratinée au four. 

Généralement, dans les adresses monomaniaques, l’accent est mis sur le produit-star au détriment du reste de la carte. Ici les entrées sont travaillées et donnent vraiment envie d’y succomber. Essayez donc un peu de résister à ces intitulés : « tataki de boeuf sauce yuzu », « foie gras sauce teriyaki sur galette de riz » ou « maquereaux marinés au vinaigre de riz ». Le chef* (voir en fin d’article) opère avec style des passerelles entre les gastronomies japonaises et françaises. 

Pour votre baptême de ramen, je vous conseille d’opter pour la version « bouillon clair », parfait pour une première approche. Ensuite vous pourrez tester les « plus corsés » (le restaurant propose 10 recettes différentes) comme le Shoyu paitan ramen composé d’un bouillon épais, d’algues, de shitaké, d’un oeuf, de poisson séché et de « chashu« , le porc braisé typique de ce plat. 

Bien sûr, le but du jeu est de « slurper » le plus fort possible en faisant un aller-retour entre votre bouche et le bol. Gare à celui qui fera tomber ses nouilles et éclaboussera le voisin. C’est tout un art. Vous maîtriserez le slurp à votre troisième ramen pas de panique. 

Le bouillon est réalisé à partir de poulet fermier et mijoté pendant 12 heures, les nouilles fabriquées sur place avec de la farine de blé française et quelques ingrédients importés directement du Japon.

C’est réconfortant, équilibré, très copieux, plein de saveurs. (bien sûr cuisiné sans le moindre colorant ou conservateur). 

Faites donc votre baptême de ramen aux premiers frimas, vous me remercierez 🙂

pancakes japonais fourrés à la pâte de haricots rouges

Chouette déco, service ultra pro, souriant (et pédagogue pour les novices) et comptoir à manger pour les gourmands en solo. 

graffs signés OJI

* un mot sur le chef : 

Chef japonais originaire de Tokyo, Hiroki Masaki s’est formé chez les meilleurs à Paris. Après un passage chez Lucas Carton, au restaurant Le Cinq de l’Hôtel George V, l’homme à la casquette en cuir noire enchaînera chez Michel Trama et au restaurant de Pierre Gagnaire rue Balzac dans le 8e. A la culture palace et macarons, Hiroki Masaki revient à la culture japonaise chez Hanawa, proche des Champs-Elysées, table gastronomique où il prend en charge les recettes Teppanyaki, des plats grillés directement devant le client. 


Ramen Bowl

44 rue de Ponthieu, 8e

Fermé dimanche

Vente sur place et à emporter

Menu midi 13,90 €, ramen seul à partir de 12 €


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.