NANA, LE FISHBAR PARISIEN (BASTILLE)


Repris en janvier 2018 par Anaïs Wachenheim et Nicolas Bellini, Nana Bistrot est un fish bar. Un bistrot marin pour les puristes de la langue française. 

En cuisine, le chef Vincent Jouyaux sublime les produits de la mer avec une carte qui évolue quotidiennement en fonction de la pêche du jour.

Chez Nana on s’installe au comptoir en granit (10 places) pour se régaler d’une assiette iodée et d’un cocktail maison. C’est la version express. Ceux qui veulent prendre leur temps optent pour la partie bistrot afin de vivre l’expérience terre-mer pleinement. Bienvenue dans l’antre du surf and turf

coques, grains de riz torréfiés, oxalys et ponzu

Dans une volonté éthique et une démarche éco-responsable, le restaurant ne travaille qu’avec des pêcheurs (Tom Saveurs, Terroir d’Avenir et Poiscaille) ayant à cœur de protéger les ressources marines (à l’aide d’une pêche sélective permettant de valoriser et préserver les espèces). Cette démarche permet donc de diversifier les espèces, de garantir une fraîcheur optimale avec des poissons pêchés la veille et de faire découvrir des produits souvent très peu cuisinés à la maison.

Le restaurant ne propose que des produits de saison et s’efforce de privilégier au maximum les circuits courts : les viandes proviennent du boucher Tristan Seguin, les légumes sont quant à eux soigneusement sélectionnés par le chef qui fait le marché Richard Lenoir tous les jeudis matin à l’étalage d’Éric Martinet, maraîcher de Périgny.

A ne surtout pas manquer si vous avez la chance de les voir à la carte : le poulpe croustillant & aïoli à la nudja et le cochon rôti & coques. Les deux best-sellers de la maison. 

salsa verde, petits anchois, épinards, salicorne, sésame, wasabi

La formule du midi est proposée à 23 €, soit un excellent rapport qualité-prix ! Tous les produits sont frais, de saison, cuisinés sur place. Une démarche éco-responsable alliée au talent du chef et vous avez le petit bistrot parfait : dans l’ère du temps, engagé, qui n’oublie pas le plus important : régaler ses clients. 

ganache et mangue

Un mot du chef

Vincent Jouyaux, le chef chez Nana, a une approche très responsable de la cuisine et une expérience très variée à la fois dans des restaurants gastronomiques et dans des bistrots en France mais aussi en Australie et en Nouvelle-Zélande. Sans cesse en quête d’inventivité et de créativité, le chef change sa carte tous les jours (!) et à chaque service, permettant un perpétuel renouvellement des plats proposés. La cuisine japonaise est également très présente dans les plats du restaurant et inspire l’équipe tous les jours.


NANA

10 rue Bréguet (11e)

Formule déjeuner 23 € et 28 €

Ouvert du lundi au vendredi de 8h-minuit et le week-end sur réservation à partir de 6 personnes


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.