CRÈTE (PART ONE) – L’HÔTEL ALDEMAR ROYAL MARE*****

ma chambre 🙂
la réception de l’hôtel

Comme certains d’entre vous ont pu le voir sur les réseaux sociaux, j’ai eu la chance de participer la semaine dernière à un voyage de presse en Grèce (nous avons passé 4 jours en Crète puis 2 à Athènes), organisé par Enterprise Greece en collaboration avec la chef grecque Dina Nikolaou (du restaurant parisien Evi Evane). 

Après 3 petites heures de vol, nous voici arrivés sur la côté nord de l’île, à 6 kilomètres d’un petit port, idéalement situé à 20 minutes de l’aéroport d’Héraklion. C’est toujours bien agréable quand on est impatient comme moi de ne pas avoir deux heures de voiture en sortant de l’avion. 

Niché au milieu d’une palmeraie, l’hôtel est si vaste qu’il faut parfois prendre une petite voiturette (type parcours de golf) pour se rendre dans sa suite. On se plaît à se perdre parmi tous ces petits jardins très bien entretenus, son dédale d’impasses et de petits ponts qui enjambent des piscines privées (à partager avec ses voisins de maisonnette, façon Melrose Place). La tranquillité des clients est le mot d’ordre ici ; ainsi la piscine où les enfants s’ébrouent est légèrement en retrait, de jolies petites cahutes avec voilages vous attendent sur la plage, tandis que l’équipe de l’hôtel entier se plie en quatre à longueur de temps pour combler sa clientèle. Rafraîchissements à disposition toute la journée, salon de thé, plusieurs très bons restaurants nichés dans le parc dont l’excellent Sympossio (voir plus bas), un centre de thalassothérapie de grande renommée (élue 4e meilleure thalassothérapie du monde il y a quelques années !), room service du soir pour préparer votre chambre…

Conçu comme un petit village grec, l’hôtel est en pente et descend jusqu’à la plage privée où vous attendent boutiques, club de surf, salon de coiffure, mini-supermarché et beach bar. Depuis la réception de l’hôtel, la vue panoramique sur la plage et la côte est à couper le souffle. 

Le soir, on profite de la brise marine, accoudés au bar principal, un raki dans le verre, du bon jazz dans les oreilles. Le personnel est d’une amabilité rare et l’ensemble de l’hôtel est extrêmement bien entretenu. La qualité des prestations correspond en tout point à un standing 5 étoiles. 

Pour les babies, l’hôtel met à disposition des poussettes et même un service de nounou le soir, afin que les parents prennent le temps de se régaler dans les différents restaurants de l’hôtel. 

Un hôtel de grand standing dans un cadre idyllique.

A partir de 180 € la nuit en formule all inclusive. Toutes les informations pratiques ici. De nombreuses promotions sont régulièrement mises en ligne sur les sites verychic ou booking

la plage privée

*-*-*-*-*

Le restaurant Sympossio, au coeur de l’hôtel

Bien plus qu’un restaurant, le Sympossio est un art de vivre et une opération touristique d’envergure ayant pour but de faire rayonner les gastronomies grecques et crétoises dans le monde. 

Pour célébrer ce « Sympossio », nous avons été conviés à un banquet au sein de l’hôtel. Une fois n’est pas coutume, nous n’allions pas nous installer les pieds sous la table en attendant le défilé des mets grecs les plus raffinés, mais nous étions invités à enfiler un joli tablier pour mettre la main à la pâte en compagnie du chef exécutif de l’hôtel Aldemar Royal Mare : George Chatzopoulos .  

Façonnage de la pâte pour les chaussons, préparation de la farce composée de fromage et d’herbes fraîches, mijotage du coq à la sauce tomate, cuisson du blé et des petits légumes façon risotto mouillé au vin blanc, et enfin élaboration de jolis beignets dodus en dessert, garnis au fromage crétois. Le tout dans une ambiance on ne peut plus conviviale, les Crétois ayant cet art inné du bien recevoir. Nous avons eu la chance d’apprendre quelques secrets de la cuisine grecque, dont certains remontent à l’Antiquité !

Une soirée mémorable placée sous le signe de la gourmandise et de la bonne humeur, deux valeurs fondamentales que défend le Sympossio. 

Toutes les informations sur le Sympossio ici. D’autres infos sur le Sympossio Greek Gourmet Touring ici

Afin de nous proposer quelques accords mets grecs/vins, le Sympossio a fait appel à la sommelière Madeleine Lorantos, propriétaire du bar à vins Heteroclito à Athènes (clic). 

la jolie Ioanna, responsable marketing
fabuleux Muscat crétois !
la biodynamie et les vins dits « nature » existent depuis bien longtemps en Grèce !
coq à la sauce tomate, blé et petits légumes au vin blanc

Dina Nikolaou en plein « versage » de moût de raisin
petits beignets faits minute au fromage frais

Un immense merci au personnel de l’hôtel, au chef George Chatzopoulos et un énorme hug à Jenny et Ioanna. 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.