JACQUES, PARIS 16

Benjamin Konrad, fier de nous présenter Jacques

Répondons tout de suite à la question « mais qui est Jacques » ?

Jacques est le grand-père de Benjamin. Issu d’une lignée de prestigieux traiteurs, Benjamin Konrad représente fièrement la 6ème génération de la Maison Cordier, présente à la même adresse (avenue Victor Hugo) depuis 1897 dont Giscard, Pomipdou, Grâce de Monaco ou encore l’Aga Khan ou le Chat d’Iran comptaient parmi les clients les plus fidèles. Son grand-père fournissait même l’Élysée et produisait plus d’une tonne de foie gras par an. 

la mixologie est à l’honneur le soir

Depuis 2012, Benjamin (qui a fait partie des pionniers des foodtrucks) régale les Parisiens avec ses fameux burgers Eat The Road. La gourmandise, la générosité, les bons produits sourcés, le jeune homme sait faire. 

Bien s’entourer aussi.

A la déco, Caroline Lejeune. Sur 35 mètres carrés seulement, la jeune architecte genevoise vient asseoir une atmosphère élégante et contemporaine qui souligne les codes du bistrot contemporain à la française. Une dominante bleu paon Farrow&Ball contraste un mobilier en chêne clair réalisé sur mesure, des appliques en laiton et opaline répondent à de jolis luminaires tubulaires suspendus. Au sol, un parquet en pointe de Hongrie met l’accent sur de jolies chaises bleues et or. Un grand miroir fumé donne à l’espace une impression de profondeur et le bar, coiffé de marbre blanc, devance des étagères lumineuses en arrière-plan. Une ambiance à la fois design et chaleureuse pour que tout le monde puisse se sentir comme chez soi. 



poulet mariné, légumes de saison

La carte est fraîche, courte, de saison et les plats bistrotiers amoureusement réalisés en cuisine par Mass Lomba. Epaule d’agneau confite pendant des heures, saint-jacques, grande salade façon poke bowl, l’incontournable burger qui a fait le succès d’Eat The Road, bricks dégoulinant de fromage, ou curry veggie sont les suggestions du moment. 

La bonne idée en plus ? Au menu, à n’importe quelle heure, les « eggs anyway », agrémentés au choix de comté, bacon ou truffes. Pour les fringales de fin de matinée, ou celles de 16h juste avant l’afterwork. CarJacques est ouvert tous les jours en continu !

Le dimanche on y brunche de 10h à 17h, pour 25 € seulement. 

épaule d’agneau confite, chou rouge


crumble bananes chocolat

Une jolie adresse qui vient juste d’ouvrir. Benjamin est animé par une farouche volonté de bien faire. 

Bel hommage à son grand-père. 

fruits déshydratés pour les cocktails d’Edward


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.