OÙ MANGER DANS LE 16e ?

Kate était dans la communication avant de tout arrêter pour ouvrir sa cantine healthy et devenir naturopathe (spécialisée en nutrition) en parallèle. Pas de concept fumant ici, on est dans une vraie cantine qui prône le fait maison, le sain, le bio tout en mettant l’accent sur la gourmandise. En attestent les énormes cakes qui font de l’oeil à chaque client en entrant dans le Café. Sous cloches, cheesecake, chiffon cake et carrot cake jouent fièrement des coudes sur le comptoir. Tous les jours, Kate propose différents diet bowls. J’ai opté pour l’original pink couscous à base de quinoa, betterave, pois chiches et pamplemousse chinois. C’est généreux, frais, sain et délicieusement assaisonné. Chaque plat a du pep’s, tout comme la déco acidulée. 

Diet Kate Café. 111 rue de Longchamp, 16e. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h. Diet bowl 15 €, houmous 9 €, jus frais 7 €

-°-

Chez Caterina, le bistrot napolitain de Nicola Iovine 

Les 400 mètres carrés au dernier étage de la Grande Épicerie Rive droite sont maintenant à l’heure italienne. Après nous avoir régalés de ses belles pizzas napolitaines (4 adresses à Paris déjà), Nicola Iovine prend les commandes de ce grand restaurant lumineux et rend hommage à sa maman et à sa fille qui se prénomment toutes les 2 Caterina

Le meilleur de l’Italie ! Burrata des Pouilles, tomates du Vésuve, ricotta de bufflonne, parmigiano reggiano DOP, jambon de Parme DOP, pecorino romano DOP, huile d’olive extra vierge. Nicola a choisi lui-même tous ses producteurs et ingrédients. 

A goûter : 

Montanare : pâte à pizza soufflée garnie à la scarole poêlée, sauce tomate du Vésuve, ricotta de bufflonne.

Burrata gran crudo : burrata des pouilles et jambon cru de parme DOP affiné 24 mois.

Paccheri alla bufala : sauce tomate, mozzarella di buffala DOP, basilic et parmesan parmigiano.

Pappardelle al ragu di vitello : ragoût de veau mijoté 24h.

Pastiera napoletana : biscuit sablé, émulsion de ricotta à la fleur d’oranger.

Caterina. 80, rue de Passy, 16e. Tél : 01 44 14 38 70. Lundi – Samedi : 12h -15h / 19h-23h. Antipasti à partir de 9€, plats à partir de 15€, pizza à partir de 11€, desserts à partir de 8€


-°-

BISTROT MAVROMMATIS

C’est dans le 5eme arrondissement que la famille Mavrommatis a historiquement posé ses valises et développé plusieurs adresses gourmandes dont certaines sont devenues des institutions. Ici une cave, là le bistrot, plus loin près du métro le grand restaurant gastronomique. 

Dans le 16eme, c’est tout ça à la fois. L’endroit se veut multiple et caméléon pour plaire au plus grand nombre. Sublime partie traiteur aérée, comptoir à mezze gargantuesque, épicerie fine, cave et restaurant gastronomique confidentiel à l’étage. Pour combler une petite faim, faire des provisions ensoleillées ou céder à la gourmandise…

Le petit plaisir : être installé à l’étage et descendre choisir ses mezze au rez-de-chaussée en tournant avec gourmandise autour du comptoir. Feuilles de vigne, fondue d’aubergines, poivrons grillés, salades grecque, crétoise et chypriote, halloumi, boutargue, chaussons fourrés, labneh, taboulé, tsatsiki, brochettes, courgettes grillées, caviar d’aubergine… 

Bistrot Mavrommatis. 70 avenue Paul Doumer, 16eme. 01 40 50 70 40. Ouvert tous les jours. Carte 50 €. Mezze à partir de 5 €

-°-

Au Petit Pergolèse

Unique à Paris, le restaurant Le Petit Pergolèse fait aussi office de galerie d’art. On déjeune ou dîne ainsi devant un Jeff Koons, une oeuvre de Frank Stella, César, Peter Anton, Warhol ou David LaChapelle que l’on a l’impression d’avoir pour soi le temps d’un repas. Restaurant historique d’Albert Corre, il a maintenant passé la main à Alexandra Damas et son mari Serge, venus tout droit de leur restaurant Le Moulin à Vent dans le 5e. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Alexandra a gardé Thierry, fidèle second d’Albert comme responsable de salle et toute l’équipe. Côté table, ils ont gardé les best-seller du Petit Pergolèse et ont rajouté les plats signatures incontournables de leur précédent restaurant. 

Une grande ardoise narre les suggestions bistrotières : pâté en croûte, terrine de foie gras maison, tatin de légumes, salade de homard tiède puis filet de bar, fricassée de rognons ou tartare de boeuf et frites maison…

Un petit camembert affiné à la truffe avant le dessert-star de la maison : le soufflé au Grand-Marnier. Irrésistible : la mousse chaude au chocolat et sa glace vanille. 

Le Petit Pergolèse, 38 rue Pergolèse, 16e. Résa conseillée

-°-

Chez Jacques

La carte est fraîche, courte, de saison et les plats bistrotiers amoureusement réalisés en cuisine par Lomba Masamba. Epaule d’agneau confite pendant des heures, saint-jacques, grande salade façon poke bowl, l’incontournable burger qui a fait le succès d’Eat The Road, bricks dégoulinant de fromage, ou curry veggie sont les suggestions du moment. 

La bonne idée en plus ? Au menu, à n’importe quelle heure, les « eggs anyway », agrémentés au choix de comté, bacon ou truffes. Pour les fringales de fin de matinée, ou celles de 16h juste avant l’afterwork. CarJacques est ouvert tous les jours en continu !

Le dimanche on y brunche de 10h à 17h, pour 25 € seulement. 

Jacques. 129 avenue Victor Hugo, 16e. Ouvert tous les jours. Formule déjeuner 15,50 €

-°-

La pizzeria di Rebellato

Giulio Rebellato est établi au 136 rue de la Pompe depuis 1985. Habitants du quartier, politiques et acteurs apprécient le calme de ce restaurant, la discrétion du service et la maestria du chef. Les habitués du lieu en ont fait leur repaire secret.

Derrière les fourneaux, un tout jeune chef italien (d’ailleurs toute l’équipe est italienne) prépare quasi religieusement sa pâte à pizza. Jambon de parme, tomates napolitaines, olives noires de Sicile, burrata de Campanie, charcuterie épicée de Calabre, truffe blanche du Piémont, les produits rigoureusement sélectionnés par le chef proviennent directement d’Italie. Le voyage gustatif de la Calabre à la Sicile peut commencer.

La Pizzeria di Rebellato. 138 rue de la Pompe. 75016. Tél : 01 44 05 08 08

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.