L’AGRUMISTE, LE JARDIN EXTRAORDINAIRE DE LAURENT BOUGHABA – MAROC


Nous sommes au Maroc, à une heure de Fès, non loin des montagnes. 

Sur cette terre fertile où mûrissaient les pommes d’or du jardin des Hespérides chères à Homère, poussent non loin, à une centaine de kilomètres, les 250 variétés d’agrumes (venues du monde entier) de Laurent Boughaba. Mandarines japonaises, cédrats de Méditerranée, limes perses, orange du Brésil, yuzu, combava, kabossu, limquat, sudachi…

Passionné par les agrumes, Laurent a lancé en partenariat avec l’Inra-Cirad un programme de création variétale pour réaliser de nouveaux mariages et les agrumes de demain. 

Les jardiniers laissent s’exprimer la nature dans les vergers de l’Agrumiste. De la menthe sauvage pousse d’ailleurs en grande quantité entre les allées. Les insectes la dévorent et laissent ainsi les arbres tranquilles. 

Tout le verger est en agriculture raisonnée

Un énorme soin est apporté

Un agrume bien récolté doit conserver son « étoile » afin qu’aucun microbe ne pénètre à l’intérieur du fruit. Il faut aussi veiller à ne pas laisser de « bois » qui peut transpercer les fruits. Un seul agrume abimé peut pourrir une cagette entière. Les fruits arrivent donc parfaitement conditionnés, malgré le voyage. 

Les fruits sont ensuite délicatement déposés dans l’eau afin qu’ils se débarrassent de leurs huiles essentielles, qui laissent des traces sur la peau des agrumes. 

le sudachi, petit agrume japonais (très cher) 

Laurent Boughaba, le roi des agrumes

yuzus

main de bouddha

citron bergamote

la récolte a été bonne

Avec Pascale Weeks (750gr), Sylvie Gendron (magazine Saveurs) et les travailleurs de l’Agrumiste

Les agrumes de Laurent Boughaba sont déja référencés dans les plus belles maisons parisiennes : L’Arpège, l’Astrance, le Pavillon Ledoyen, La Réserve, Le Crillon…

Et distribués par les Vergers Saint-Eustache à Rungis. 

Le mot de Laurent Boughaba 

Un thé à la bergamote à l’heure de Big Ben, une petit lime mexicaine dans son mojito sous le soleil, un sorbet yaourt et yuzu en dessert… les agrumes symbolisent à eux seuls la biodiversité par la multitude de leurs couleurs, de leurs usages, et surtout de leur goût.
C’est pourquoi cela fait plus de dix ans que j’ai choisi de les défendre et de les promouvoir.
Passionné par la cuisine et les voyages qu’elle nous fait vivre, c’est en parcourant le monde que j’ai regroupé dans un verger plus de 250 variétés d’agrumes. Persuadé que l’histoire de cette grande famille est encore à écrire, j’ai lancé en partenariat avec l’INRA un programme de création variétale pour réaliser des « mariages du bout du monde » dans l’intention de créer les agrumes de demain.

Que vous soyez un chef étoilé, un primeur engagé ou simple passionné de cuisine, l’Agrumiste vous propose des agrumes d’exception, et une incroyable biodiversité toute l’année.

-*-

(c) photos Emmanuelle Levesque et Vanessa Besnard

Site de l’Agrumiste : ici


L’Agrumiste

13 rue de la Vanne

92120 Montrouge

Tél. : 01 42 31 03 20 & 06 69 74 14 46

Catégories :VoyagesTags:, , , , , , , ,

2 commentaires

  1. Et l’eau utilisée en quantité astronomique pour ce genre de plantation, on en parle ?
    Comment est-il possible de nos jours de promouvoir ce genre de business ?
    C’est écoeurant !

  2. comment faire alors ?? supprimer tous les champs et vergers de la planète ?? 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :