MAMAGOTO : LE BISTROT FRANCO-NIPPON TENDANCE PRÈS DE LA GARE DE L’EST

Mamagoto veut dire « dinette » en japonais. Le décalage est bien trouvé puisqu’il ne s’agit nullement d’une petite dinette de quartier qu’on nous propose là, mais d’une véritable cuisine de bistrot gastro aux intelligents accents nippons, le tout dans un bel endroit à la déco volontairement rétro et très réussie.  Aux manettes de cette dinette, Thomas…

RICE AND FISH

Devant la devanture brute du Rice and Fish de la rue Greneta il y a un joli banc en bois. On comprend son utilité dès que l’on franchit le seuil de la porte, c’est bondé ! Tout le temps. Donc on attend d’être appelé, dehors, bien sages sur notre petit banc. Hors de question d’aller manger…

OÏSHINOYA : LA DÉLICIEUSE STREET FOOD NIPPONE

Après le Passage 53 et le Gyoza Bar, Guillaume Guedj et son compère de choc, le talentueux chef Shinichi Sato, se lancent dans le Gyudon, ce savoureux bol de boeuf mijoté servi sur du riz chaud.  Dans cette maison du très bon (c’est la traduction d’Oïshinoya), on surfe donc sur le monoproduit. Que du gyudon…

BLUEBERRY : LES MAKIS GASTRONOMIQUES DE MONSIEUR LUU

Vous vous souvenez de mon post sur ce délicieux restaurant italien : La Bocca della verita ? Non ? Hop ! Les deux soeurs, Florence et Marie Vaconsin, décidément plutôt douées pour la restauration et aimant déguster de bonnes choses, nous proposent avec Blueberry un voyage entre Japon et Californie juste à côté de leur…

TORU OKUDA

C’est tout le temps pareil. Quand je vis une expérience gastronomique unique (car elle l’est vraiment), je mets des années à en écrire quelque chose. Peur de ne pas être à la hauteur du talent du chef, peur d’oublier un élément fondamental, de mal décrire les plats… Et puis une discussion fait que, paf, un…

YOSHI

Il s’appelle Bingheng Zhang, il est d’origine chinoise mais a appris la cuisine japonaise pendant 7 ans au restaurant Kai de la rue du Louvre, avant de se lancer en solo dans ce restaurant très (trop ?) épuré près des Champs-Elysées. Aucune distraction dans la salle donc. Concentrons-nous alors sur l’assiette. Et elle est belle…

NOBU AU ROYAL MONCEAU

Si vous n’avez jamais eu la chance d’aller chez Nobu, Nobu viendra à vous. L’illustre chef japonais Nobu Matsuhisa est en effet l’invité d’honneur du Royal Monceau depuis le 5 novembre, pour une durée de 2 mois, voire 4 si grand succès. On peut donc déjà affirmer que Nobu va poser ses bagages et baguettes…

MOMIJI

C’est au cœur du quartier animé de Bastille que nous nous rendons ce midi-là pour découvrir Momiji. Dès la façade, l’établissement renouvelle le genre. On est plus dans le lounge que dans le japonais traditionnel avec ses classiques lampions. A l’intérieur, c’est tamisé, chaleureux, confortable. Le style presque boudoir et les notes rosées plairont assurément…

OKI

Restaurant des Halles bien connu des aficionados de la cuisine japonaise, OKI s’est offert une nouvelle jeunesse. Le restaurant est design et moderne. On apprécie le jeu de lumière, le décor, le mobilier élégant, les voilages et les fauteuils colorés. Dans la première partie de la salle, des tables classiques et juste derrière des tables…

EN-VIE

Ouvert depuis peu, En-Vie révolutionne un peu les restaurants de sushis/makis. Salle très claire, aucune connotation japonaise, couleurs vives et acidulées, mobilier très moderne, les codes changent chez En-Vie et on apprécie aussi de découvrir cela. Si la décoration renouvelle le genre, la carte reste traditionnelle. On retrouve les sushis, les makis, les yakitoris (brochettes)…