LE BEL ORDINAIRE RIVE GAUCHE : ÉPICERIE FINE ET BISTRONOMIE – PARIS 5

Le Bel Ordinaire, c’est d’abord une épicerie-cave qui présente une offre quotidienne à haute valeur gustative ajoutée. On y retrouve plus de 150 références de produits artisanaux (salaisons artisanales, fromages au lait cru, épicerie sèche…), mais aussi des cuvées provenant de vignerons indépendants en bio, biodynamie ou nature. Des propositions très sélectives qui permettent d’orchestrer…

PIERO : QUAND PIERRE GAGNAIRE CHANTE L’ITALIE – PARIS 7

Info choc : Pierre Gagnaire fait des infidélités à la France depuis des années ! Le grand chef a en effet succombé aux charmes de la belle cuisine italienne durant ses nombreux séjours consacrés à rencontrer artisans et producteurs locaux afin de rapporter dans ses valises le meilleur de la gastronomie transalpine pour régaler sa…

LA GRANDE MAISON DE BERNARD MAGREZ – PIERRE GAGNAIRE – BORDEAUX

C’est à deux petites heures de TGV depuis Paris, à Bordeaux, que se niche La Grande Maison, Relais&Châteaux, hôtel particulier, table d’exception et résidence de tous les arts : l’art de la haute cuisine, dirigée par Pierre Gagnaire et son chef Jean-Denis Le Bras, auréolée de 2 étoiles au Guide Michelin l’art des grands vins…

LE FOUQUET’S, ENTRE LÉGENDE ET RENOUVEAU. VISITE PRIVÉE

C’est un incontournable sur les Champs Elysées, un haut-lieu du cinéma à partir des années 30, une brasserie historique, un velours rouge et une façade* (lire en fin de post) légendaires et désormais un hôtel de très grand standing.  Il y a un mois, le Fouquet’s a rouvert ses portes après 6 mois de travaux…

LES CLIMATS

C’est LE restaurant bourguignon de la Capitale. Déjà testé il y a un peu plus d’un an et demi, j’en avais parlé ici : clic. A relire si vous voulez connaître l’histoire du lieu et la cuisine de l’ancien chef. Oui, car le chef a changé. Comme je vous l’annonçais en fin de billet, c’est…

LES CLIMATS

Un ancien monument historique de la Capitale reprend vie grâce à 2 passionnés de vins de Bourgogne, qui ont voulu dédier un temple à leur vignoble préféré. Avant d’être un restaurant, le 41 rue de Lille était le lieu de vie des « Demoiselles de la Poste », qui prenaient leur repas dans une immense salle à…

MAISON BLANCHE

J’adore aller dans cet établissement et pourtant je ne l’ai jamais chroniqué ici… Je ne sais pas si c’est l’avenue Montaigne, l’entrée majestueuse, l’ascenseur, ou le fait de manger sur le toit du théâtre des Champs Elysées, mais en tout cas, là-haut, je m’y sens bien, autant dans les petites alcôves que près des baies…